Réalisations,  Réalisations Couture

Un gilet sweat de Fadenkäfer pour mon grand

Dans la série des cadeaux cousus main pour Noël, je me suis lancée à la réalisation surprise d’un tout premier vêtement pour mon grand. Il adore et porte en permanence un gilet sweat Zelda offert par son oncle et sa tante à Noël il y a quelques années. Gilet déjà réparé plusieurs fois, mais qu’il ne lâche pas. Alors je suis partie à la recherche de la perle rare, un modèle avec les mêmes codes : une capuche, un zip métallique, des poches de préférence kangourou et un cordon capuche. Ce sont les couturières expérimentées de threadandneedles.org qui m’ont trouve LE modèle : le sweat molletonné de Fadenkäfer.

La réalisation

Après le premier défi franchi, avoir trouvé le modèle, le deuxième défi a été de dénicher le bon tissu sweat. Gris, ou noir. Gris ou noir, mais CHAUD ! Parce que mon grand est encore plus frileux que moi. Si si, c’est possible… Finalement, le temps passant, je me suis rabattue sur un molleton gris foncé, peu qualitatif je le crains et pas très chaud, ça c’est sûr.

Ensuite, je voulais garder au gilet un côté sportswear, donc pour la première fois, j’ai utilisé du bord-côte. J’ai pris des pièces déjà prêtes. Erreur de ma part. Je n’avais pas lu entièrement le cahier technique avant, sinon je me serais peut-être rendue compte qu’il fallait que la bande du bas soit dépliée pour coudre le zip (logique finalement). Sauf que là, le temps que je m’en rende compte, j’avais déjà fait des coutures dessus et il n’aurait pas supporté d’être décousu. J’ai donc bidouillé.

Le reste s’est plutôt bien passé, même si j’ai trouvé le cahier technique (enfin, les deux, un simple et un plus complet) un peu confus.

D’autres photos

Quelques infos pratiques

  • Fournitures et investissement financier : 47,78 €
[/su_list]
  • 200 cm de sweat molleton gris foncé à 11,90 € / m : 23,80 €
  • Poignets en bord-côte bleu (la Stéphanoise) : 3,90 €
  • Bande en bord-côte bleu (la Stéphanoise) : 4,90 €
  • Cordon de serrage – 1 m : 0,50 €
  • 1 boite de 14 oeillets métalliques 8 mm : 5,20 €
  • 1 fermeture éclair séparable métallique 75 cm : 3,99 €
  • 2 bloque-cordons : 3,49 €
  • le patron : en promotion à 2 € (nickel non !)

  • Cout réel estimé : environ 41,30 €
[/su_list]
  • environ 160 cm de sweat : 19 €
  • Le bord-cote, le zip, le cordon de serrage et les bloque-cordons : 16,78 €
  • 4 oeillets sur les 14 : 1,49 €
  • le patron et la papeterie nécessaire : environ 3 €
  • Le fil : environ 1 €

  • Temps de confection : 2 bonnes journées

J’ai un peu galéré sur la pose du zip, ça m’a pris un peu de temps.

Le relevé du patron est un peu long aussi, mais surtout le marquage des pièces après découpe du tissu : il faut placer tous les repères d’œillets, de couture de la coulisse du cordon…

Alors, verdict ?

Beaucoup de positif

Je crois que ce gilet a beaucoup plu. Mon grand n’avait d’ailleurs pas compris que c’était une réalisation maison 😊. Il y en a au moins 2 autres en commande, un avec du rouge et un avec du violet (si je peux trouver, mhmmm, pas sûr). Finalement, c’est tout de même le plus important.

Et moi, je suis plutôt très contente de mon travail. Bon clairement, le bidouillage du zip, c’est pas top. Le cordon est trop court (1,50 m sera mieux). Mais sinon, il est vraiment chouette.

Et quelques bémols

Côté patron, je pense qu’il y a une petite erreur sur la longueur de la parementure. Telle que, on ne peut pas la fixer en bas : elle affleure pile au niveau du surjet du bord-côte. Pour moi, il manque 1 cm, ce qui permettrait de la fixer. Et toujours pour la parementure, sa forme extérieure au niveau du col n’est pas très jolie : vraiment rectangulaire. Je l’ai arrondie à la main.

Le cahier technique indique un niveau facile. Je le trouve un peu trop imprécis et nébuleux. pour que cela soit facile pour quelqu’un de ne pas trop expérimenté.

J’ai un peu hésité sur le choix de la taille : mon grand est plutôt… grand, mais très fin. Le tableau de mensuration le plaçait en taille XS pour la corpulence mais en taille M pour la stature. Dans le commerce, je l’habille/ais en taille S. Le cahier technique donne quelques indications pour allonger le modèle, en agissant au niveau de la ligne de taille des deux devants et du dos. Mais, étrangement, n’indique pas d’allongement de la parementure. Ne connaissant pas le modèle et comme c’était la première fois que je cousais un gilet en sweat, avec du bord-côte, je n’ai pas fait d’ajustement de stature. Au final, il va, il n’est pas trop petit. Mais les versions suivantes seront en taille S, ça laissera un peu de marge et ça gagnera le petit poil manquant en longueur.

Il est beau mon grand non ? !
Modèle très sympa ; je recommande si vous n’avez pas peur de quelques imprécisions.

Petit edit une semaine après rédaction : mon grand adore… tant mieux, et pour le coup porte tellement son gilet que en une semaine le bord-côte des poignets a bouloché ! Donc gros bémol sur la qualité de ce bord-côté 😢.

3 commentaires

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :