Accessoires et autres,  Réalisations,  Réalisations Couture

Sac Cabôtin estival et son Compère

La box du short Oze est arrivée le soir des vacances. En partant du travail, une remarque (qui ne m’était pas spécialement destinée) d’une de mes collègues est tombée dans mon oreille : elle cherchait depuis un moment un sac cabas pour la plage qui lui plairait. Sur le trajet du retour, j’ai commencé à chercher ce que je pourrais faire et prévoyais déjà de faire un saut au magasin de tissus… Le colis de la box m’attendait sur mon bureau. En l’ouvrant, ça a été une évidence ! Le sac cabas de mon amie était dans le colis !

La réalisation

Les tissus

J’avais très envie d’essayer le liège proposé par La Mercerie des Créateurs. Ce tissu feuillage tropical me semblait être exactement l’occasion pour ! J’ai juste eu à me décider pour le type de liège. Les lièges à incrustations précieuses sont très tentants, mais dommage, ça n’allait pas avec l’idée d’un sac de plage. J’ai donc pris un liège Luxe Naturel. Deux / trois fournitures de plus (zip, biais…) et dès réception du colis, je me suis mise derrière la machine.

Les modèles

Le modèle est le patron d’appel gratuit de Sacôtin, le Cabôtin. Je craignais un patron un peu moins fignolé que les autres, mais pas du tout ! Il est tout aussi qualitatif que les deux autres.

Le modèle initial ne prévoit pas un fond de sac différent du corps, mais un corps de sac intégral. Un peu simple pour moi, je voulais vraiment ce duo liège / tissu. Rien de compliqué… quand on met son cerveau en route. Ce que je n’ai pas fait correctement ^^. Je voulais un fond de sac de 20 cm… et j’ai fait un fond de sac de 2 x 20 cm ! Pas grave, c’est sympa, mais un peu déséquilibré je trouve. Juste que maintenant je n’ai plus assez de liège pour me faire mon propre sac :-).

Il me restait tout de même de quoi faire deux portefeuilles Compères, toujours de chez Sacôtin. Le premier réalisé devient naturellement le complice de ce sac pour un joli duo estival.

En photos

Le sac

Le portefeuille Compère

Quelques infos pratiques

  • Fournitures et investissement financier : 35,41 €
  • Liège luxe Naturel, 30 cm à 49,90 € / m : 14,97 €
  • Fermeture à glissière classique écru 25 cm : 2,34 €
  • Fermeture à glissière classique écru 12 cm : 0,99 €
  • Biais polycoton vert, 3 m à 0,60 € / m : 1,80 €
  • Viesline H630 (entoilage molleton), 40 cm à 8,90 € / m : 3,56 €
  • Vlieseline Decovil Light (entoilage pour cuir et simili), 30 cm à 12,50 € / m : 3,75 €
  • Anneau bronze demi rond 25 mm : 0,18 €
  • 4 pieds de sac bronze : 1,69 €
  • Fil Gütermann 237 – 100 m : 2,65 €
  • Fil Poly Sheen Métallique or – 9924 : 3,48 €

La toile “feuillage vert” est le cadeau de la box Anaka – Oze. Elle vient de chez Eyrelles Tissus, partenaire des Bobines Patterns.

  • Cout réel estimé pour le duo : environ 42 €
  • Les deux tiers du coupon de liège : 10 €
  • Fermetures zip : 3,33 €
  • Biais – 2,40 m : 1,44 €
  • Entoilage molleton – les 40 cm : 3,50 €
  • Entoilage simili – les deux tiers : 2,50 €
  • Toile sergé Séréna écru – coupon de 40 cm x 100 cm à 15 € / m : 4 €
  • Entoilage moyen G700 – 50 cm à 9,30 / m : 4,65 €
  • Toile “Feuillage vert”, 180 cm à 19,80 € / m (100 cm pour le sac, normalement 40 cm pour le portefeuille, mais j’ai dû refaire 6 pièces, donc 80 cm utilisé), sur une laize de 280 : 7,90 €
  • Bouclerie : 1,90 €
  • Fournitures diverses – moitié de la bobine de fil, papier pour le patron, fils écru pour surjet, bouton pression, fil métallisé or … : 3 €

Le patron du sac Cabôtin est gratuit et le patron du portefeuille Compère est déjà amorti.

  • Temps de confection : 1 journée pour le sac, 1 journée pour le portefeuille

J’ai un peu galéré sur l’intérieur du portefeuille et j’ai perdu un peu de temps à refaire des pièces et remonter en entier la poche zip.

Alors, verdict ?

Drôlement contente de moi !

Le sac Cabôtin est vraiment très sympa. Je regrette un peu le déséquilibre tissu feuillage / liège, mais rien de grave. J’aurai vraiment aimé pouvoir m’en faire un pour moi.

Le portefeuille Compère m’a posé plus de souci, il a un peu plus de défauts. En particulier la surpiqure métallisée or a été difficile. Ma machine a d’ailleurs sauté des points sur la surpiqure finale, j’ai laissé. Explication ? Je n’ai pas d’aiguille pour fil métallisé et clairement ça c’est senti à la couture. N’empêche, je l’aime bien. Et il accompagne vraiment bien le sac.

Mon essai du liège est très concluant. J’adore. C’est vraiment sympa, avec un joli fini. Pas très compliqué à travailler.

Joli duo, j’espère qu’il plaira :-).

3 commentaires

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :