Un Patch Book : Que de boites ! (#10)

17 avril 2016

Tout est prêt, j’ai même refait ma “boite à projet” en y rassemblant tout le matériel que je prévois d’utiliser et en remaniant les cases pour que ça soit bien opérationnel :

patchbook_boite-projet_p

Il est temps de lancer la première série de découpe.

Première feuille, tout est OK.
Je décolle délicatement tous les morceaux et commence à bien les étaler sur le bureau pour ne pas me mélanger entre tous les boutons. Et là, je me rends compte que ça ne va pas être possible… j’en ai partout ! Pour une seule feuille de scrap, j’ai 15 accessoires différents ! Et près de 50 feuilles à découper ! Impensable en une seule séance de découpe, surtout que la découpe lente des accessoires rend le travail un peu longuet (environ 3 minutes par feuille). Dès cette première découpe, je vois qu’il va falloir que j’organise le rangement temporaire des découpes, ce que je n’avais pas du tout prévu…

Me voilà donc à ranger de nouveau tout le matériel du projet dans ma boite à projet et je me lance sur une étape intermédiaire, pas du tout envisagée : la fabrication de boites de rangement temporaires.

Pourquoi une fabrication alors que des petites boites ça existe ?
Déjà parce que je n’ai pas sous la main 15 petites boites de même format (ou équivalent, pour que ça s’empile / se range facilement), et en fait même 30 boites puisque j’ai aussi la série Oyster Blush qui viendra en deuxième. Ensuite, parce que je n’ai pas envie d’aller fouiller les magasins pour trouver un truc qui conviendrait, mais dont je ne me servirai pas forcément après et donc qui m’encombrera. Enfin parce qu’à fabriquer, je peux faire exactement ce qui me convient.

J’ai pris l’option d’une première boite carrée avec couvercle, contenant 9 petits casiers amovibles (en gros, 9 petites boites identiques à base carrée et sans couvercle). Et une deuxième boite de même format, contenant 6 casiers amovibles, 3 à bases carrées et 3 à bases rectangulaire (le double de la longueur du carré).

Vive le site Template Maker, en deux temps trois mouvements, j’avais les gabarits pour les boites à exactement la taille souhaitée. Et j’ai lancé les découpes sur du Canson 200g, que j’ai en grande longueur. L’objectif n’est pas l’esthétique mais la praticité. Les boites pourront partir à la poubelle à la fin du projet.

patchbook_boites-rangement_p

Les petites boites intérieures ont une base de 5 cm de côté pour les casiers à base carrée et de 5 x 10 cm pour les casiers à base rectangulaire (ce sont vraiment des petites boites, pas besoin de plus grand). Et les boites extérieures ont une base de 15,9 cm de côté (un chouillat trop large, j’ai un peu de jeu, mais peu importe), pour une hauteur de 3,5 cm. Ce n’est donc pas très encombrant à ranger.

J’ai fait une première série, les deux boites pour les découpes des feuilles vertes Eau-Du-Nil. Il me faudra aussi lancer la découpe des deux boites pour les feuilles rosé Oyster Blush. Les 4 boites auront le même format, elles s’empileront donc facilement.

Laisser un commentaire