Réalisations,  Réalisations Couture,  Vêtements

Deux robes sweat Polly presque identiques

Je suis très frileuse (et passe du temps dans la journée dehors), mais j’aime pourtant porter des robes. Exit pour moi les modèles sans manches, pourtant les modèles les plus fréquents (une hérésie en hiver !), ou celles en jersey léger ou encore décolletés comme en été… Lors d’une promotion Makerist il y a déjà un petit moment, j’ai craqué pour le modèle Polly, du Studio Schnittreif, une robe sweat à col roulé montant.

C’est celui que je portais sous mon manteau Frisson dans mon dernier billet :

robe sweat Polly Studio Schnittreif

La réalisation

Le modèle

C’est une robe aussi simple qu’un sweat à manches raglan, avec juste de la longueur en plus.

Il y a deux dos à assembler (ce qui permet de cintrer un peu la robe dans le dos), un devant, deux manches et le col roulé.

Un assemblage complet à la surjeteuse et des ourlets au point flatlock sur la machine à coudre, et c’est prêt.

Mes ajustements

Pour la première version (la verte), j’avais allongé la robe de 4 cm. De base, j’allonge toujours de 4 cm une robe ou une jupe, histoire de pouvoir ajuster comme j’aime. Mais au final, je l’ai raccourcie de 7 cm (“team” petite stature ^^).

Et pour la deuxième version, j’ai augmenté un peu la hauteur du col : prévue à 19 cm par le patron, je l’ai passée à 24,5 cm (marges de couture comprises). Et cela me satisfait mieux (“team” frileuse ^^).

En photos

Quelques infos pratiques

  • Fournitures et investissement financier pour chaque robe : 73 €
  • tissu sweat moucheté coton bio “Gots” – 2 m à 31,90 € / m : 63,80 €
  • 1 bobine de fil Gütermann – 250 m : 4,50 €
  • le patron (une seule fois donc) : 2 €
  • la papeterie pour imprimer et relever le patron : un peu moins d’ 1 €

Un peu cher en effet…

  • Cout réel estimé pour une robe : environ 46 €

En fait, j’ai un peu surestimé la quantité de tissu nécessaire. J’avais pourtant fait une estimation au sol avant commande. Le patron est prévu pour une commande de 225 cm une laize de 140 cm, or le sweat moucheté choisi est en largeur 180 cm ! ça permet de largement modifier le plan de découpe proposé pour faire des économies de tissu.

Au final, il faut une longueur de 130 cm en laize 180 cm, sachant que même ainsi, il reste un peu de tissu non utilisé. Pour le sweat bleu, j’avais prévu pour une robe et un cardigan harper. J’ai réussi à caser une robe et deux cardigans Harper. Il me reste même encore un peu de tissu utilisable pour un mini projet ou en combo avec le reste du vert.

  • tissu sweat – 130 cm : 41,47 €
  • la moitié de la bobine de fil (je fais les ourlets au point flatlock, ça consomme un peu) et les fils à surjeteuse : 4,50 €

  • Temps de confection : une demi-journée

L’assemblage et le relevé du patron m’a pris une demi-journée en plus pour la première version.

Alors, verdict ?

J’adore !

Le sweat est chaud (335 g /m²), super agréable à porter. Son imprimé moucheté le rend un peu plus “élégant” qu’un tissu sweat uni ou chiné. Le modèle est confortable.

Qu’il soit bio labellisé Gots est un plus que j’apprécie (même si ça pèse sur son prix en effet). Bon… bio… il contient tout de même 20% de polyester, je ne suis pas sure que j’y attribuerai la mention “bio”. Mais bref.

Le cahier technique est très bien fait avec des photos claires à chaque étape et une mise en page aérée.

Je n’ai que deux reproches : les marges de couture ne sont pas incluses (grrrr) et le patron est uniquement en noir et sans calque, voire même un peu “flou” (comme si c’était un numérisation d’un ancien patronage).

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :