J’ai testé les neiges de Rayher

J’ai profité des Z’AT 2015 pour tester les stylos à neige de chez Rayer que j’avais achetés, et auxquels j’ai ajouté hier (vu la vitesse de descente du produit dans le tube…) un pot de “Glace de structure”.

Anne-Marie nous proposait de “neigéïfier” des collines sur une carte avec un bonhomme de neige. Pour cela, elle utilise une pâte de structure “Modeling paste”, commerciale ou préparée maison, agrémentée de paillettes transparentes ou blanches. N’ayant pas ça sous la main (ni l’un, ni l’autre…), et pas les ingrédients pour préparer une pâte de structure maison, je me suis dit : “autant utiliser les stylos à neige que j’ai”. Comme j’ai finalement aussi acheté une poudre de paillettes blanches, tant qu’à faire, j’ai procédé à un test :

Mes testst avec les différents produits Neige de Rayher

À gauche : la neige du Glimmer snow-pen

Elle est difficile à travailler, que ce soit au doigt ou avec l’embout. Et d’ailleurs, les grains présents dans la pâte rendent rapidement l’embout inutilisable, même en débouchant / nettoyant l’embout.

Mais le rendu est vraiment bluffant : un blanc vraiment blanc, un aspect poudreux comme la neige poudreuse ; et on peut le travailler épais (voir la partie haute du test) ou plus fin avec juste des grains déposés sur la feuille (voir la partie basse du test).

Au centre : la neige du Snow-Pen (simple)

En deux tests :

  • en haut : sans paillettes,
  • en bas : avec de la poudre de paillettes blanches.

La neige du Snow-pen est un peu plus facile à travailler que le “Glimmer Snow-pen” (mais à peine), mais sa structure permet de l’étaler au pinceau si on préfère. En revanche, il est plus difficile d’avoir une couche très fine (juste quelques grains), ce que permet le Glimmer.

Visuellement, je trouve le rendu moins réel, ça ressemble plus à de la peinture blanche à grains fins et la couleur est plus jaune. Et pour que cela fasse “neige”, il faut vraiment ajouter la poudre de paillettes. Ça fait le “job”, mais j’aime moins. La différence de prix n’étant pas significative, je reprendrai plutôt le “Glimmer Snow-pen”.

Il existe un Window Snow-Pen, mais je ne sais pas quelle est la différence avec les deux autres.

À droite : la glace “Glimmer Struktur-Ice”

En pot.

Je pense que c’est pour faire des structures de glace, type stalactites / stalagmites. J’ai tout de même essayer de l’étaler sur une feuille pour voir ce que ça donnait façon “banquise”. Euh… probablement que je ne sais pas m’en servir, parce que c’est moche moche moche. C’est super difficile à travailler, je n’ai réussi qu’au doigt et très laborieusement. J’ai tenté des couches plus ou moins fines, mais ça donne au mieux des paquets (en haut au-dessus de la mention pour le plus épais, et en bas sous la mention pour le plus fin). Et malgré la description qui annonce “transparent” après séchage, ça a conservé une très vilaine couleur jaunâtre, assez visible. C’est très long à sécher à l’air libre (il est possible de travailler les feuilles avec la neige avec un temps relativement court de séchage, même si ce n’est pas réellement sec ; là, ce n’est pas possible). Clairement, je ne rachèterai pas. Et je me demande même si ça ne va pas passer à la poubelle.

Conclusion

Finalement, je garde mes stylos à neige. Même si le contenu descend très vite (une moitié de stylo pour une surface d’environ 10x15cm) et que ça revient donc vite cher. Et pour voir ce que ça donne in situ : la neige des collines est faite au Glimmer snow-pen et le bas du bonhomme de neige au Snow-pen avec ajout de poudre de paillettes.

Mon interprétation de la carte Bonhomme de neige des Z'AT2015

Laisser un commentaire