Réalisations,  Réalisations Couture,  Vêtements

Le peignoir homme – Patron Jalie

Mon mari cherchait un peignoir depuis longtemps. Il en voulait un long (jusqu’à mi-mollet) et bien enveloppant. Or c’est un grand gabarit (1,90 m, 100 kg), ce qui fait que les peignoirs commercialisés ne lui convenaient pas car trop court (au genou maximum) et les pans ne se superposaient pas suffisamment. Je me suis donc résolue à lui en coudre un, bien que la taille prévue n’en faisait pas une confection économique, étant donné le métrage à prévoir !

Le peignoir Jalie

J’ai trouvé trois modèles de peignoir homme qui convenaient :

Monsieur a choisi le troisième.

Le peignoir en photos

La réalisation

Le choix du tissu

Le guide préconise de la ratine de coton ou de velours, ou de la flanelle de coton. Je ne sais pas exactement ce que sont ces tissus. Mais comme il s’agissait de coudre un peignoir, j’ai fait simple : j’ai acheté à Mondial Tissus du tissu éponge 100% coton, 395 g/m², 12,99 €/m.

La taille

Le tableau de mesures utilise 3 repères pour choisir la taille du patron : les tours de poitrine, de taille et de hanches. Pour mon mari, cela a correspondu à la taille 16 (US) / 46 (EU) / XL (prêt à porter) / CC (Jalie). Après confection, je confirme que c’était la bonne taille pour réaliser son peignoir.

Autant dire qu’il ne faut pas se baser sur sa taille habituelle car mon mari achète en général du XXL, voire du XXXL ! Je redoutais un peignoir pas assez enveloppant (mon mari est plutôt bedonnant ), mais rien à dire de ce côté-là : le peignoir a une grande largeur, qui permet de bien croiser les deux pans avant.

Un bémol concernant le choix de la taille : le patron n’intègre pas la hauteur. Mon mari est grand (1,90 m) et voulait un peignoir long. Par précaution, j’ai donc à la découpe allongé de 30 cm les pièces A (devant), B (dos) et C (encolure). Bien m’en a pris, car sinon le peignoir lui serait arrivé aux genoux, et non à mi-mollets. Avec ces 30 cm supplémentaires, le peignoir est exactement de la longueur qu’il souhaitait.

Le métrage de tissu

Pour la taille 46, le tableau des mesures indique un métrage de 3,00 m pour une laize de 150 cm. Par précaution, j’en ai acheté 3,50 m. Et heureusement ! Certes j’ai rallongé mes pièces principales de 30 cm. Mais même si je ne l’avais pas fait, je pense qu’il aurait fallu tabler sur 3,20 m pour réaliser la taille 46.

La préparation du patron

Le patron est disponible pour une impression A0 et A4. Le fichier pdf dispose de calques, ce qui permet de n’imprimer que la taille souhaitée. L’assemblage prend la forme d’un  grand rectangle de 50 pages : le plus grand patron que j’ai eu à assembler jusqu’à présent !

J’ai trouvé qu’il y avait quelques imprécisions dans l’ajustement des feuilles, mais rien de rédhibitoire.

La découpe des pièces

Je ne découpe pas les pièces au pli, mais à plat dans leur intégralité. Voilà le placement quej’ai réalisé (après repassage de mes 3,50 m de tissu !).

La couture

Le guide de couture consiste en des instructions textuelles sur une page  A4, assorties de schémas techniques. Autant dire que les indications sont laconiques. Mais elles sont exhaustives, il ne manque aucune étape. Les schémas techniques sont d’une aide précieuse, voire indispensable, et il faut les déchiffrer attentivement (disposition des pièces, placement des épingles, marquage des coutures).

Au final, le montage ne présente pas de difficulté majeure. Ce patron n’est cependant pas recommandé pour des débutants, du fait des indications de couture succinctes. Le montage de l’encolure m’a posé quelques difficultés, car il n’y a aucune explication dans le guide, et pas de repère de couture permettant de comprendre dans quel sens assembler les pièces.

J’ai apprécié le fait que toutes les coutures soient surpiquées, ce qui apporte une très belle finition au peignoir. L’ordre préconisé pour l’assemblage des pièces permet un rendu très professionnel (j’ai comparé avec des peignoirs du commerce).

En photos

Quelques infos pratiques

  • Fournitures et investissement financier :
[/su_list]
  • Patron : 12,98 $ (investissement de départ, mais modèle adaptable pour toute la famille)
  • Tissu éponge : 3,50 m, à 12,99 €/m, soit 45,50 €
  • Fil polyester Gütermann, 250 m : 4,99 €

  • Cout réel estimé : 50 € sans le patron (pour un peignoir homme très grande taille)
[/su_list]

  • Temps de confection :
  • Préparation du patron (collage des feuilles puis découpe des pièces papier) : 3 heures
  • Découpe du tissu : 4 heures
  • Couture : une douzaine d’heures ? Je n’ai pas calculé et j’ai réalisé le peignoir en plusieurs étapes.

Alors, verdict ?

Je suis totalement conquise par ce peignoir. Le rendu est top, exactement comme je le souhaitais. Les finitions permettent un très belle tenue. Mon mari semble apprécier son confort.

Je regrette d’avoir déjà un très bon peignoir, car je m’en serais volontiers cousu un !

L’anecdote

Vous avez déjà cousu un vêtement long pour un homme d’1,90 m dans un tissu éponge ? J’en ai fait l’expérience, et je peux vous dire que c’est LOURD !!! Sans parler de la longueur de certaines coutures dont je ne voyais pas la fin.

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :