Bavardages

Organiser mes projets couture avec Asana ♦ 3. Les fournitures

Les patrons couture c’est un bon début, mais sans fournitures, pas de couture. On pense aux tissus bien sûr, mais personnellement, c’est plutôt les fils que j’ai eu besoin de lister ! Et effectivement, j’avais acheté des doubles.

Vous avez manqué le début du dossier ? Pas de souci. Voici les liens :
• Organiser mes projets couture avec Asana : 1. Les généralitésOrganiser mes projets couture avec Asana : 2. Ma patronthèque

Les fournitures

Sur le même modèle que ma patronthèque, j’ai créé une équipe appelée “Les fournitures“.

Équipe ? voilà un mot étrange ici...
Vous ne vous souvenez plus du langage Asana ?
Pas de souci... vous le retrouverez ici : Un peu de langage Asana.

Dans cette grande partie “Fournitures”, j’ai ensuite créé plusieurs projets, un par grande catégorie de fournitures.

  • Les tissus
  • Les tissus finis
  • La mercerie
  • Les machines
  • Le matériel fongible
Organisation couture - fournitures
1 projet Asana = 1 catégorie de fournitures

Les tissus

C’est souvent par les tissus qu’on commence à s’organiser. Ce n’est pas mon cas, mais nombre de couturier.e.s ont des tissus qu’ils perdent de vue dans leur stock…

Dans l'équipe "Fournitures", j'ai donc un projet "Tissus".
= dans mon organisation des fournitures, j'ai une catégorie Tissus.

La tissuthèque

Dans ce projet / catégorie Tissus, j’ai créé plusieurs sections, correspondant à la taille des coupons que j’ai. Oui, c’est un peu étrange je sais. En général, on catégorise plutôt par type de tissus. Mais pour rappel, je n’achète pas de tissu “parce qu’ils me plaisent et que je les verrais bien pour…”. Je n’ai que les coupons pour lesquels j’ai un projet à court terme et les chutes – plus ou moins grandes – des projets finis (et en général, j’essaye d’acheter au plus juste).

J’ai donc :

  • Coupons entiers – projets à venir
  • Coupons entamés – projets réalisés et mauvaise estimation du métrage nécessaire
  • Les chutes – petits morceaux pouvant faire un projet déco / accessoires (ou au patch de ma maman)
  • Les tissus spéciaux – simili et autres
  • Entoilages

Dans chaque section, j’ai ensuite créé une tâche (une fiche) par tissu en stock, placée dans la section adéquate. Et comme pour la patronthèque, j’ai une fiche vierge (placée en premier) que je duplique à l’envie et contenant les informations génériques d’une fiche tissu.

De base, j’ai paramétré l’affichage des tissus par tableau :

Si on préfère, il est bien sûr possible d’afficher sous forme de liste. On perd l’affichage des photos, mais on gagne en visibilité sur la fonctionnalité “étiquettes” d’Asana. Pour ma part, j’ai des étiquettes “couleurs”.

organisation couture - tissus

Les fiches tissus

Comme pour la patronthèque, en cliquant sur la photo / le nom du tissu, on accède à sa fiche.

En général, le nom de chaque fiche est le nom donné par le magasin au tissu.

Exemple d’une fiche d’un tissu “Coupons entiers” :
organisation couture - tissus
organisation couture - tissus
Exemple d’un tissu “Coupons entamés” :
organisation couture - tissus
organisation couture - tissus

La fiche générique des tissus

De base, voici les informations que je tente de compléter pour chaque tissu :

  • Laize : ** cm
  • Métrage d’origine : ** cm
  • Métrage actuel : ** cm
  • Préparation du tissus : lavé
  • Fil affilié : (lien vers la fiche du fil dans la partie “Fils” – très important, ça me permet de retrouver quel fil j’avais choisi au moment de l’achat d’un coupon)
  • Provenance : (nom de la boutique / lien vers le tissu)
  • Prix d’achat au mètre : ** €/m
  • Prix d’achat du coupon : ** €
  • Poids : ** g/m²
  • Composition :
  • Réalisation(s) : (lien.s vers le.s projet.s réalisé.s avec ce tissu)
  • Description :

Rien d’immuable, mais c’est une base commune pour l’ensemble. J’ajoute aussi systématiquement une ou plusieurs photos. J’utilise de préférence les photos des grossistes / boutiques, meilleures que les miennes. Mais à défaut, s’il le faut, je photographie moi-même.

Les informations de prix me servent ensuite à calculer le cout de chaque projet.

Les tissus finis

C’est un projet / catégorie à part. J’y transfère les fiches des tissus finis, histoire de garder une archive. Elle n’est pas spécialement organisée, j’essaye juste d’équilibrer l’affichage. Rapidement, il faudra de toute façon que je passe à l’affichage sous forme de liste.

Les fils

C’est une des parties les plus importantes de mon inventaire. Celle que je consulte souvent quand je suis en boutique pour vérifier que je n’ai pas déjà le fil avant d’en racheter une bobine. Et même comme ça, n’arrive encore d’acheter des doublons.

L’ensemble des fils

Cette partie est aussi organisée en sections :

  • Les fils polyvalents
  • Les fils spéciaux
  • Les cônes de fil à surjeteuse
  • Les fils de broderie machine
  • Les fils finis

Cette fois-ci, l’affichage par défaut est sous forme de liste.

Mais on peut aussi le mettre sous forme de tableau :

Une fiche “Fil”

Chaque titre de fiche contient le nom de la marque et surtout le numéro du coloris du fil. Pour pouvoir la trouver en un coup d’œil.

Exemple d’un fil polyvalent :

La fiche générique :

  • État de la bobine : neuve
  • Longueur de bobine : 100 m
  • Composition : 100% polyester
  • Prix d’achat : / €
  • Magasin :
  • Réalisation(s) : (liens vers les fiches des projets réalisés avec)

Comme dans la patronthèque et la tissuthèque, je duplique cette fiche vierge et la complète lors des nouveaux achats. Je mets aussi une photo du fil, pour avoir une meilleure idée de la couleur.

Pour les fils spéciaux, j’ajoute une description de leurs particularités.

Je déplace les fils finis dans la section “Fils finis”. Cela m’évite de réécrire la fiche si je rachète le même fil (oui, bon, j’aime aussi garder trace).

La mercerie

Oui, je sais, les fils c’est de la mercerie. Mais je préférais les avoir dans une catégorie dédiée.

Donc, dans la mercerie, je recense les boutons restants, la rubanerie, les accessoires, les fermetures éclairs. J’ai aussi une section “Archives”. Je mets dans le titre de chaque fiche les infos à avoir en un coup d’oeil : l’état du stock, la couleur, la taille…

organisation couture - mercerie

Comme pour le reste, j’ai une fiche type pour chaque type de mercerie.

organisation couture - mercerie
organisation couture - mercerie

Le matériel fongible

Dans cette catégorie, je note le nombre de lames neuves pour mon cutter rotatif et mon stock d’aiguilles machine à coudre.

Les machines

Ici, j’ai les infos sur mes machines à coudre : date d’achat, durée de garantie… Et en sous-tâche, j’ajoute les dates des nettoyages, des entretiens et des réparations.

J’ai aussi listé tous mes pieds presseurs, avec en particulier leur référence (je n’utilise que des pieds spécifiques à ma machine, c’est utile d’avoir la référence précise de chaque), ainsi qu’un descriptif de leur fonction. En effet, ma première machine m’a été donnée par ma maman, avec les pieds presseurs dont elle n’avait pas l’utilité. Et certains me restent encore mystérieux.

C’est une bien longue partie pour aujourd’hui. Mais globalement, tout est toujours organisé de la même façon :

• un projet → un type de fournitures
• plusieurs sections dans le projet → plusieurs catégories dans ce type de fournitures
• plusieurs tâches dans la section → une fiche par produit / fournitures
• à chaque fois : une fiche générique à dupliquer, pour m'éviter de tout réécrire

Vous êtes toujours là ?

Alors vous serez probablement intéressé par la suite. Dans le prochain article, nous attaquerons le cœur de l’organisation : les projets couture !

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :