Bavardages

Organiser mes projets couture avec Asana ♦ 2. Patronthèque

Maintenant que nous sommes familiarisés avec l’application Asana (M’organiser en couture avec l’application Asana), on peut se lancer dans le vif du sujet. Aujourd’hui, l’organisation de ma patronthèque.

Pour rappel, vous trouverez ici la première partie de ce dossier : S'organiser en couture avec Asana ♦ 1.les généralités.
Organisation couture - patronthèque

Des patrons classés par catégorie

J’ai commencé par créer une “équipe” appelée Patronthèque.

Puis dans cette équipe, j’ai créé autant de projets que de catégories que j’ai définies :

  • F – Top / Teeshirt
  • F – Chemises / blouses / chemisiers
  • F – Robes / Ensembles tailleur (haut et bas)
  • F – JupesF – Pantalons
  • F – Sweats / pulls
  • F – ShortsF – Manteaux / Vestes
  • F – Autres : lingerie, vêtements de nuit…
  • Accessoires et autres
  • Costumes / Déguisements
Chaque projet "Asana" est une catégorie de vêtements.

Le rangement des patrons par catégorie de vêtements

organisation couture - patronthèque

A l’intérieur de chaque catégorie de patron, j’ai ensuite créé autant de sections que de marques de patrons. Ici par exemple, dans cette catégorie “Chemises / Blouses / Chemisiers”, je possède des patrons de 4 marques : Artesane, Atelier Scämmit, Festive Road et Studio Schnittreif. J’ai donc créé 4 sections.

Puis, dans chaque section, j’ai créé une nouvelle tâche pour chaque patron que je possède. Ici donc, pour Artesane, j’ai une tâche appelée Chemisier Adelise et une autre appelée Blouse Léonie.

Équipe = Patronthèque
Projet = 1 catégorie de vêtement
Section = 1 marque
Tâche = 1 patron

Pour la patronthèque, j’affiche les projets sous forme de tableau. L’affichage tableau met en avant les images / photos. Important pour les patrons. Mais il est aussi possible d’afficher un projet sous forme de liste. Pour les Chemisiers, cela donnerait ceci :

organisation couture - patronthèque

Les fiches patrons

Quand on clique sur une fiche patron (l’image dans l’affichage “Tableau” ou le nom dans l’affichage “Liste”), on arrive sur la fiche spécifique du patron.

Exemple 1 : la blouse Artesane
organisation couture - patronthèque
organisation couture - patronthèque
Exemple 2 : la robe Yselda
organisation couture - patronthèque
organisation couture - patronthèque

On voit sur les captures d’écran que chaque fiche rappelle un certain nombre d’informations, plus ou moins utile pour l’organisation couture : qui est le responsable de la tâche, quelle est son échéance (je mets la date d’achat, quand j’y pense), le ou les projets auxquels est lié la tâche (oui, ça peut être lié à plusieurs projets, par exemple ici cela peut-être lié à la patronthèque mais également au projet de réalisation couture)…

Je mets bien sûr une ou plusieurs photos : des photos du créateur, le dessin technique quand il est disponible, et mes photos de mes réalisations quand j’ai cousu le patron.

Et puis bien sûr, il y a le corps de la fiche (appelé “Description”). J’y note toutes les informations que je juge utile sur le patron. Après des semaines d’utilisation (cafouillage, essais, erreurs…), j’ai réussi à me définir une fiche type.

Une fiche type “Patron”

Dans chaque catégorie de patron, j’ai laissé en première place (fiche 1 de la première section de la page) une fiche type. Il me suffit ensuite de la dupliquer, de la déplacer au bon endroit puis de la compléter.

organisation couture - patronthèque

Les renseignements de base que je remplis sont :

  • Marque
  • Coupe et finition(s)
  • Tissu(s) conseillé(s)
  • Marges incluses : oui / non / combien
  • Support :
    • PDF stocké sur l’ordinateur
    • imprimé
  • Fournitures nécessaires : taille =
  • Description :
  • Prix d’achat : €
  • Retour(s) sur le modèle :

Ensuite, j’ajuste les différentes mentions déjà présentes : le support peut devenir “PDF pochette” ou bien “Imprimé” peut devenir “Relevé en taille 40”.

Mes patrons côté étagère :

patronthèque

Prochaine étape : les fournitures.

Après avoir organisé les patrons, on s’attaque aux tissus, à la mercerie et au nécessaire Machines à coudre.

Envie de laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :