Carte de Bonne année 2016

Après tous les préparatifs d’Halloween puis de Noël qui se sont enchainés sans interruption, je me suis sentie un peu désœuvrée en cette dernière semaine de décembre. J’ai fouillé un peu le net, j’avais envie de préparer quelque chose pour mes collègues. Une carte de voeux s’est peu à peu imposée.

J’ai fini par en trouver une sur un blog, Les Passions d’ART, petite malle aux trésors, en particulier pour les cartes pop-up : un kirigami avec 2016 en pop-up.

Carte Bonne année 2016

J’aurais pu utiliser le fichier fourni par la blogueuse, mais j’avais à la fois vraiment envie de me confronter à la réalisation du patron et j’ai trouvé le patron original vraiment brouillon, vraiment pas propre (pas très sympa comme opinion 😳  ?). Il m’a fallu plusieurs heures (et plusieurs prototypes 😆 ) mais j’ai fini par arriver à un patron dont je suis très satisfaite.

Le prototype n°1 a fini dans la corbeille à papiers… Quelques traits mal paramétrés.

Le prototype n°2 avait un relief de 1 cm, que j’ai trouvé un peu léger. J’ai donc testé avec un relief de 2 cm (prototype n°3), c’était trop. Pour le patron final, je suis revenue à 1,5 cm. Qui s’est en plus révélée plus pratique, c’est la largeur de mon réglet métallique, bien utile pour s’en servir pour faire les pliages intérieurs et extérieurs.

Capture patron Bonne année 2016

Patron final

Prototype Bonne année 2016

Les prototypes 2 et 3

Pour la réalisation finale, par rapport au modèle original, j’ai ajouté des appliqués sur les feuilles de houx et sur les chiffres. La mention “Bonne année” est une découpe pailletée or. Les feuilles de houx des angles et l’étoile filante de l’enveloppe sont embossés à chaud, or et cuivre. Et c’est toujours une bonne idée de garder les découpes des anciens projets, je n’ai pas eu besoin de refaire des flocons et des étoiles pour l’extérieur de la carte.

Carte Bonne année 2016 Carte Bonne année 2016

Pour cette réalisation, j’ai testé pour la première fois le marquage des plis par trait plein mais à l’aide du porte-stylo (et d’un stylo Signo qui n’écrit plus). Ça marche bien : plus de papier qui déchire à la pliure, il n’y a plus aucune coupe même légère, et on voit bien les marques de pliure. C’est insuffisant pour que le papier se plie bien, il faut donc refaire un marquage bien appuyé, mais de toute façon je repasse systématiquement aussi les traits en pointillés, donc ça ne change rien. Bref, je vais continuer à utiliser ce système.

Au niveau du fichier Silhouette, les traits de pliage sont tous paramétrés en vert et les traits de découpe sont en rouge. Le rectangle extérieur (tracé orange) représente la carte extérieure, au format 21x14cm. Vu la simplicité, c’est plus rapide de le faire au massicot, je l’ai juste représenté sur le patron pour donner une idée de ce que cela donne.

Documents à télécharger


details-techniques-v2-250w

PapiersRéglagesAutres fournituresTechniquePolicesPatrons

papier-100w

ClaireFontaine Pollen 210g bleu nuit – fond de carte extérieure

Un des papiers Hiver poudré, Toga (celui avec le cerf) – les appliqués des chiffres et du houx

Bristol ExaCompta 205g – fond de carte intérieure

Papier Wonderland, SilverBell Collection, KaiserCraft – flocons découpés (extérieur de la carte)

reglages-100w

ClaireFontaine Pollen 210g

  • Lame : 3
  • Vitesse : 10
  • Épaisseur : 27

Bristol Exacompta

  • Lame : 4
  • Vitesse : 10
  • Épaisseur : 26

Toga glitter adhésif

  • Lame : 9
  • Vitesse : 3
  • Épaisseur : 27

techniques-100w

Découpage pour pop-up et découpes simples, Collage

polices-100w

Grand Hotel

Création perso, inspirée par la carte “Pop-up 2016” de Passions d’ART

Cet article a été publié dans Carterie avec comme mot-clé .

Laisser un commentaire