Matériel de numération en cartonnette

Une deuxième fabrication pour ma classe : du matériel de numération Centaines / Dizaines / Unités, en cartonnette Pollen 210 et Bristol 205g.

C’est sûr, ça n’a pas été économique en temps : 2 petites heures pour concevoir les patrons (comprenant les essais) et 5 bonnes heures pour passer le tout à la machine (imprimer, découper, décoller).
Et pas économique tout court, puisque ne connaissant pas très bien la machine, mes réglages n’étaient pas optis et j’ai flingué ma feuille de transport à force de repasser au même endroit  😥 . J’ai oscillé entre une découpe nette pour bien détacher les pièces, mais qui marquait ma feuille (et qui l’a même coupée), et une découpe sans marque, mais pour laquelle les pièces se détachaient mal. Je n’ai pas réussi à trouver le vrai bon réglage. À défaut, j’ai fini avec celui où mes pièces ne se détachaient pas très bien.

Leçon à retenir : pour ce type de travail très répétitif, penser à bouger légèrement les pièces sur le patron régulièrement entre deux découpes.

L’avantage tout de même par rapport au massicot, c’est que le résultat est net avec des pièces bien homogènes. Ça donc :

materiel_numeration

Pour la quantité, je me suis basée sur 25 élèves, en essayant d’économiser tout de même un max le papier :

capture_numeration_centaines

Le patron “Centaines”

capture_numeration_dizaines

Le patron “Dizaines”

capture_numeration_unites

Le patron “Unités”

Le patron “Unités”

Il découpe 170 pièces par planche. Chaque unité fait 1.5 cm de côté (1er test à 1 cm : trop petit pour les mains d’enfant).

Pour 25 élèves, ça fait un peu plus de 6 unités par enfant.
Il me semble qu’il faille prévoir une vingtaine d’unités par enfant, soit entre 3 et 4 planches.

J’ai choisi de découper les unités sans impression préalable, mais pour ceux qui voudraient voir apparaitre une légère bordure, j’ai préparé un patron de type Print and Cut. ça fait perdre un peu d’unités par planche, mais la découpe des unités ne demandent pas une grande quantité de papier.

Le patron “Dizaines”

Il découpe 17 dizaines par planche. Chaque dizaine fait 15 cm de haut et 1.5 cm de large (moins la découpe).

Pour 25 élèves, ça fait moins d’une dizaine par enfant… Il me semble qu’il faut une quinzaine de dizaines par enfant (plus ça serait mieux, mais bon…). Par rapport à une découpe au massicot, on perd pas mal vu la marge nécessaire pour le Print and Cut (16 mm, paramètres par défaut). J’ai tenté un patron en baissant les marges au minimum (10 mm), mais ma machine ne trouvait pas les repères.

Il faut donc prévoir au moins 22 feuilles.

Le patron “Centaines”

Il découpe 5 plaques par planche. Mais avec des centaines de seulement 8 cm de côté.

C’est petit mais j’ai dû faire un choix : 8 cm c’était la taille “frontière” = plus grand je ne pouvais loger que 2 plaques “centaine” par feuille, et je ne pouvais de toute façon monter qu’à 12 cm de côté à cause des marges du Print and Cut. Sauf à passer à une plaque par feuille ou bien à découper manuellement, l’équivalence de taille entre les centaines et les dizaines / unités ne pouvait pas être respectée. J’ai mis en balance l’encombrement des plaques sur les tables des enfants, respecter l’échelle aurait donner des plaques trop encombrantes.

5 centaines par feuille, ça signifie au minimum une planche par enfant. Deux ça serait tip-top.

Prévoir entre 25 et 50 feuilles donc.

Documents à télécharger


details-techniques-v2-250w

PapiersRéglagesTechniquePatrons

papier-100w

ClaireFontaine Pollen 210g jaune (chamois) et vert menthe

Bristol ExaCompta 205g

reglages-100w

ClaireFontaine Pollen 210g :

  • Lame : 3
  • Vitesse : 5
  • Épaisseur : 25

Bristol ExaCompta 205g :

  • Lame : 4
  • Vitesse : 7
  • Épaisseur : 24

techniques-100w

Print and Cut

Créations personnelles

3 comments

  1. Valene a dit :

    L’autre solution, si tu avais acheté le porte stylo aurait été de tracer avec un stylo plutôt que de passer par l’imprimante, et là tu aurais pu utiliser la place prise par les repères du Print & Cut.
    Mais bon, on ne peut pas tout acheter d’un coup.

Laisser un commentaire