Ben alors, c’est la fête des mères !

Le 29 mai 2016

Oui, c’est la fête des mères, mais comment dire… Le pari n’a pas été tenu 😥 .

Au retour des vacances de Pâques, j’avais mis le turbo pour avancer un maximum les pages, j’avais mal estimé le temps de travail et j’avais moins avancé que je le prévoyais pendant les vacances. Après 15 jours de travail intensif, j’avais réussi à me caler pour que le travail soit terminé le weekend dernier : Il me restait 3 semaines, je comptais un weekend pour fignoler les pages et un weekend pour faire les couvertures puis la reliure. Avec quelques heures de travail deci-delà en semaine. C’était sans compter un imprévu professionnel. Pas prévu mais incontournable, et qui m’a tenu occupée ces 3 dernières semaines (d’où l’absence totale de nouvelles également).

Ce matin, j’en étais donc exactement là où j’en étais il y a 3 semaines…

pages_pLes pages sont presque finies, mais pas fignolées. Il reste quelques mouchoirs protecteurs (pour les tampons) à enlever, il y a une page à faire et il me reste à concevoir les pages sans photo pour la fin du livre (avec quelques enveloppes contenant quelques embellissements restants, quelques étiquettes…). Avec tous les embellissements (mais sans les couvertures), on atteint 6 cm, il faudra donc bien faire 2 livres.

Ce matin, je me suis attaquée aux deux paires de couvertures. Les deux chipboards que j’avais recommandés quand j’ai anticipé qu’il y aurait 2 livres n’ont pas du tout la même épaisseur que les premiers (2 mm contre 1 mm). Je n’avais pas le choix, je n’avais pas trouvé autre chose. Mais cela m’a obligé à doubler les plus fines pour que cela ait l’air identique.

couverture_p

Inexpérience de la débutante, je me suis rendue compte en faisant les couvertures que le choix du format n’est pas du tout le bon : Je suis partie sur du A4, sans anticiper du tout qu’avec l’épaisseur du carton à l’intérieur, mes feuilles 12″x12″ (30,4 donc) ne sont pas assez grandes pour faire un rabat : 29,7 cm de hauteur de page + 2 mm pour le que la couverture déborde en haut et en bas + 2 mm d’épaisseur de couverture. Nous voilà à 30,1 cm…  La couverture intérieure est donc au ras du bord, et surtout le papier extérieur tient mal par endroits. Je suis fâchée de ne pas avoir anticipé ça. Il me faudra me souvenir qu’il ne faut pas dépasser 28,5 cm pour ce genre de projet.

Le “livre” a dont été “offert” en l’état… et repris aussitôt pour être terminé. Il ne reste donc que cet article sur le blog pour être la mémoire de ce jour de fête des mères 😉 . Et la satisfaction de voir que ma maman attend désormais avec grande impatience ses deux livres pour les montrer à ses copines de patch.

2 comments

Laisser un commentaire