Avis ♦ Livre de coloriage « Japan Explore »

Pour les soirs où il me reste peu de temps et où je ne veux pas me lancer sur une autre de mes activités favorites, je voulais essayer le coloriage pour adulte. Pour la petite histoire, j’ai longtemps été fâchée avec le coloriage, en particulier celui au feutre. Je n’aime pas du tout les effets de traits que donne le passage et repassage du feutre et je trouve particulièrement difficile d’obtenir de jolis résultats. J’ai enfin été réconciliée avec le coloriage au feutre quand j’ai découvert les feutres à alcool. Alors pourquoi pas essayer le coloriage de loisirs…

Au détour d’une commande de scrap, j’ai trouvé un livre dont le thème me tentait et qui a une très belle couverture : “Japan Explore”, de la collection KaiserColor, chez KaiserCraft. Au niveau prix, il est dans la norme. Je l’ai reçu cette semaine et essayé de suite.

Livre de coloriage « Japan Explore »

L’ouvrage

Au feuilletage, il est magnifique. Le thème est parfaitement exploré : on passe de l’architecture du Japon traditionnel à celle du Japon moderne, des costumes aux paysages, des représentations de la culture nipponne à des dessins plus symboliques. Les traits de dessin sont fins, ce que je préfère aux traits épais (question de préférence personnelle). Le papier est bien épais, approprié pour un livre de coloriage, très blanc. À première vue, un achat réussi. Seul bémol : c’est un livre à couverture souple, donc difficile à travailler en dehors d’une table. Pas très grave, le coloriage de loisirs, c’est pour se détendre et prendre du temps pour soi, on ne fait pas ça sur une chaise dans une salle d’attente. Quoique… se détendre sur le canapé, c’est sympa.

Mais la déception a rapidement pris le dessus. Comme je m’y attendais, le papier ne supporte pas le feutre à alcool. Mais de toute façon, peu de livres les acceptent (je me suis même demandée si les livres vendus en coffret avec des feutres à alcool le supportaient vraiment..). Mais j’ai quand même été un peu surprise de la vitesse à laquelle le papier avait bu l’encre et de la quantité absorbée.

J’ai donc repris mes feutres à l’eau, des Bic Kids Color, à priori bien appréciés des amateurs (excellent rapport qualité / prix). J’ai choisi un dessin “simple” et petit : une jeune femme en kimono (avantage : il n’y a rien d’autre que le personnage sur la page) et je me suis lancée.

Mes impressions

D’abord, je n’ai pas réussi à ouvrir le livre à plat, même en forçant sur la reliure. Pas dramatique, mais très agaçant.

Le papier ne m’avait pas semblé “lisse”, dans le sens de “papier glacé”. En effet, au “glissé” du feutre, il est même râpeux, rugueux. Assez désagréable, surtout pour un travail au long court.

Décidément, je suis toujours aussi peu douée pour le coloriage au feutre à l’eau… qu’est-ce que je laisse comme traits de coloriage ! À moins en fait, que ma maladresse ne soit quelque peu accentuée par le papier lui-même… Pas de doute, je préfère les feutres à alcool.

Après avoir cru que je repassais trop souvent au même endroit et que c’est pour cela que le papier s’abîme, il a bien fallu que je me rende à l’évidence : le papier peluche, quelque soit le nombre de passages de feutre. Dès le premier passage, le papier laisse un peu de peluche sur la pointe du feutre. Très, très désagréable au toucher. Et très pénible quand on veut colorier une petite zone et que des peluches laissent des traces là on ne le veut pas en épaississant la pointe du feutre. Le papier peluche vraiment. Pas juste un peu. En permanence.

J’ai eu la curiosité de regarder au dos de la page (après tout, c’était un test). L’encre a légèrement traversé le papier. Pas en grande quantité, mais chaque zone coloriée laisse apparaitre des points. En soi, ce n’est pas grave que de l’encre traverse du papier, si le résultat du coloriage est beau. Sauf que là, il y a des dessins sur toutes les pages, en recto-verso. Et là, cela devient inacceptable.

En clair, il est impossible de colorier au feutre sur ce livre. Comme c’était pour cela que j’ai acheté le livre, je suis fortement déçue. J’ai démonté le livre pour le passer au scanner et récupérer les dessins afin de les faire sur DCP à l’alcool Mais son format (25 x 25 cm) ne le permet pas, on perd trop du dessin sur la largeur.

Voilà donc un achat pas du tout réussi. Je ne remets pas en cause la qualité du livre pour du coloriage au crayon de couleur (et même peut-être à l’aquarelle), peut-être même que la rugosité du papier est un atout puisque cela permet d’accrocher plus facilement la mine, je n’en sais rien, je n’ai pas essayé. Les dessins sont superbes, c’est vraiment un ouvrage magnifique. Mais il n’est pas pour ce que je souhaitais en faire.

Pour finir, je vais distribuer un dernier mauvais point, cette fois-ci de façon indirecte : Je suis allée laisser mon avis sur la boutique online, puisqu’on nous y incite. Manifestement La Fourmi Créative n’aime pas les avis négatifs, la modération n’a pas laissé passer mon message, pourtant argumenté. Ce non respect du client est bien dommage pour une boutique par ailleurs très sérieuse.

 

Laisser un commentaire