Décoration de Noël : un village sous la neige

Que de temps depuis ma dernière publication ! Non pas que j’ai laissé le scrap de côté, seulement que la plupart des projets des derniers mois sont inachevés, avec essentiellement des participations à des ateliers et très peu de créations personnelles. J’ai tout de même trouvé le temps de faire quelques décorations pour Noël, et là pour le coup c’est que j’ai oublié (ou pas trop eu le temps) de photographier. Le seul projet rescapé est celui que je vous présente aujourd’hui : 4 petites maisons de papier qui forment un petit village de Noël (ou village hivernal), réalisées en atelier avec Céline d’Ithylia Créations.

Décoration - Village de Noël en papier scrap

Ces petites maisons (une dizaine de cm, sauf pour l’église) ont été réalisées grâce à une collection de matrices de découpe format Bigz de Sizzix, collection Tim Holtz : une matrice principale pour les corps des maisons, et deux petites matrices secondaires pour les accessoires. Nous avons fait le choix de confectionner d’abord une première structure en carton fin 1 mm, puis de recouvrir avec des papiers décoratifs. Cela a donc nécessité d’adapter les découpes des pans décoratifs pour supprimer toutes les languettes de collage. Mais l’ensemble est plus rigide. Puis, au gré de notre imagination, nous avons usé de pâte de structure, de paillettes, de fil de fer chenille, de feuilles transparentes…

Le corps de la maison n’est pas solidaire du socle, ce qui permet de placer une petite bougie led à l’intérieur.

Quatre maisons, cela fait bien peu. Mais c’est que nous avons été prises par le temps : le temps de réalisation d’une maison va de 6 à 8 h, selon les éléments que l’on ajoute (fenêtres ou clocher). On verra l’année prochaine pour enrichir un peu…

Photophores – Village sous la neige

Cette réalisation est une commande d’une de mes amies, tombée sur des photos de photophores décorés avec tour découpé en forme de village sous la neige. Pour relever le défi, me voilà donc à faire patron et prototype les uns après les autres. Pour arriver à ceci :

La base de départ, c’était ceci :

Le fichier PDF était fourni, mais la vectorisation ne donnait pas quelque chose de qualité, il fallait tout retravailler point par point.

En deuxième étape, je suis donc passée par un fichier équivalent sur le Silhouette Store. Celui-ci :

Pas mal du tout, les découpes sont propres. C’est joli.

Mais… monté sur mes photophores, je me suis rendue compte que les découpes s’affaissaient, retombaient. Il fallait trouver à les maintenir. Les coller ? Mettre une bande de rhodoid tout autour ? Mon problème, c’est que la circonférence de mes photophores était de 320mm, soit plus grand qu’une feuille A4 ! Ces solutions-là m’obligeaient au bricolage.

Et côté esthétique, je trouvais qu’il y avait peu de papier et beaucoup de vide. On voyait les bougies. Pas top.

C’est ce point-là qui m’a permis de trouver une solution : faire la découpe en négatif ! Histoire d’avoir beaucoup de papier qui cache le photophore, tout en laissant découvrir la silhouette du village. Il ne me restait plus qu’à trouver comment mettre en oeuvre cette idée. J’ai utilisé la fonction de décalage interne 2 mm, puis j’ai travaillé tous les points pour relier là où ça devait être relié et couper là où il fallait une coupe. Cela a donné un premier prototype. Premier parce que là aussi les toits des maisons se sont affaissés ! Retour sur le patron pour faire des ponts pour maintenir les toits en place, puis un nouveau prototype. C’était le bon !

Sur le patron, j’ai mis en haut la découpe finale, en taille 300mm. Mon propre patron fait 325mm de longueur, je dois donc l’incliner à 45° sur une feuille 30×30.

En bas, il y a les deux parties du patron séparées : cela permet de modifier à volonté la taille du fond de carte, puis d’y ajouter ensuite, après modification éventuelle, les découpes intérieures. Pour les photophores de mon amie, j’ai ainsi parfois simplement réduit la taille de la partie découpe, mais j’ai aussi enlevé une maison pour l’un d’eux, cela donnait mieux que de réduire la taille.

Sur mes photophores, j’ai ensuite déposé de la neige artificielle en modeling paste sur toute la partie inférieure, j’ai pailleté en argent (colle + paillette) les toits des maisons et j’ai ajouté quelques étoiles découpées dans du papier pailleté rouge et vert.

Documents à télécharger


details-techniques-v2-250w

PapiersRéglagesAutres fournituresTechniqueMotifs

papier-100w

Bazzill Basics White – texture toile – Pour la découpe du fond.

Christmas glitter pad – American Craft, pad 6×6 – pour les découpes d’étoiles

reglages-100w

Bazzill White Paper

  • Lame : 5
  • Vitesse : 2
  • Épaisseur : 25

Christmas glitter pad – American Craft

  • Lame : 4
  • Vitesse : 5
  • Épaisseur : 30

techniques-100w

Découpe à la machine

motifs-100w

Winter village border, ref #105223 du Silhouette Store

Calendrier de l’avent “Ithylia Créations”

Une première pour moi : pour le calendrier de l’Avent de cette année, je me suis lancée dans un projet cartonnage, un kit complet proposé par Ithylia Créations. Pas le plus simple, je n’avais pas fait de cartonnage depuis mes années collage. Je pense m’en être sortie honorablement.

Les papiers proposés par le kit étaient magnifiques, mais un peu trop vintage à mon gout. Pour un peu plus de clinquant et de paillettes, dans des tons un peu plus clairs, j’ai gardé les papiers de fond, mais changé toutes les façades des boites par des papiers d’un bloc qui me restait de mes achats pour Noël dernier : Christmas wishes – 6″x6″ premium pad, de First Edition.

Comme l’indique Céline, d’Ithylia Créations, ce n’est pas un projet très très facile. Il demande de la minutie et de la concentration. Un rien met l’ensemble de la boite de travers ou bien décale les cloisons internes. Et effectivement, j’ai quelques cases un peu “Tour de Pise” pour lesquelles j’ai dû tricher un peu sur les boites qui ne rentraient plus. C’est assez long à faire. Le cartonnage en lui même m’a pris 4 heures. Puis il y a la préparation de toutes les petites boites : découpage, collage, encrage (surtout le collage… j’ai cru ne jamais en voir la fin) ; cette phase m’a bien pris 7 bonnes heures. Et on termine par le décor, ce qui n’est finalement pas le plus long, mais ça demande quand même 3/4 heures.

Carte ♦ Bouquet pourpre

Modèle d’inspiration

Ma carte printanière “Duo de papillons” a bien plu. Sa conceptrice Carina en propose d’autres modèles sur son site carinagardner.com. Cette fois, je me suis laissée tenter par une version florale (les fleurs et les papillons sont des grands classiques du scrap…). Ce modèle est vendu sur le Silhouette store (modèle n° 76550).

spring flowers shadow box #76550 250

Ma version de cette carte florale

carte-fleurs-violettes_06-400w

Matériel

Mon “bouquet pourpre” a été composé avec un kit de papiers “Truly refreshing” acheté chez Action.

carte-fleurs-violettes_papiers-400w

J’ai encré les bords des découpes avec ces encres :

  • Chalk Ink (Color box) – couleur : Pink Sky
  • Distress Ink (Ranger) – couleurs : Aged Mahogany et Chipped Sapphire – kit n° 12

Quelques photos :

carte-fleurs-violettes_04-400w    carte-fleurs-violettes_02-400w

carte-fleurs-violettes_sabres-400w

La vidéo du montage :

Temps réel de montage : 35 minutes.

Documents à télécharger

carte-fleurs-violettes_anyssa-studio-300w

Fichier Studio


details-techniques-v2-250w

PapiersRéglagesAutres fournituresTechniquePatrons

papier-100w

Kit de papier Truly refreshing (Action, 1,99€)

reglages-100w

papier Truly refreshing

  • Lame :
  • Vitesse :
  • Épaisseur :
Encres :

  • Chalk Ink (Color box) – couleur : Pink Sky
  • Distress Ink (Ranger) – couleurs : Aged Mahogany et Chipped Sapphire – kit n° 12

techniques-100w

Découpage / Encrage / Collage

Shadow Box ♦ Les cerfs dans la forêt enneigée

L’histoire de cette création

J’aime le concept des “shadow box” (et mon entourage semble apprécier aussi, au vu des commentaires…). Ma dernière en date, ma shadow box à la mode russe “Il a neigé”, j’en avais créé le fichier en m’inspirant d’une shadow box repérée sur le site d’une créatrice russe. Cela m’avait occupé un nombre conséquent d’heures.

Pour la shadow box suivante, je me suis contentée de travailler à partir d’un fichier trouvé sur le blog d’Anlise, 1 2 3 petites bricoles. Elle a allié les concepts de la shadow box (une création en plusieurs couches, pour jouer sur les ombres) et de la carte (la boite s’aplatit pour se glisser dans une enveloppe). J’ai adoré cette idée, que je me suis empressée de recréer !

Voilà la shadow box créée par Anlise :

shadow-box-anlise-400w

Et voici la mienne :

shadow-box-cerfs_pele-mele-400w

Mon fichier studio

Anlise explique dans son article qu’elle a créé elle-même le fichier de découpe. Je la remercie pour ce travail que je sais être long et fastidieux. Sur la base, de son fichier, je n’ai eu qu’à faire quelques ajustements qui simplifient le montage final de la carte et en améliorent le visuel :

  • J’ai supprimé 3 languettes intermédiaires sur les 4 d’origine.
  • J’ai modifié les languettes latérales de la première couche pour qu’elles recouvrent les jonctions entre les couches de la box, ce qui permet un rendu final plus propre.
  • J’ai ajusté les lignes de pliure qui n’étaient pas toutes précises.

Pour décorer la boite en façade et sur l’arrière, j’ai placé des découpes de flocons, au lieu du houx et de l’inscription “Meilleurs voeux”.

La vidéo du montage de la shadow box :

Documents à télécharger

shadowbox-cerfs_anyssa_studio3-400w

Fichier Silhouette Studio


details-techniques-v2-250w

PapiersRéglagesTechniqueMotifsPatrons

papier-100w

Canson Vivaldi 185g *

Clairefontaine Pollen 210g * –

reglages-100w

Canson Vivaldi 185g :

  • Lame : 3
  • Vitesse : 3
  • Épaisseur : 19 (4)
  • Double découpe

ClaireFontaine Pollen 210g :

  • Lame : 3
  • Vitesse : 1
  • Épaisseur : 26 (4)
  • Double découpe

techniques-100w

Découpage / collage

Fichier studio inspiré du fichier d’Anlise,téléchargeable sur son blog 1 2 3 petites bricoles